art quebec artistes peintre sculpteur
Galerie d'art
Galerie d'art
artiste peintre quebec



Professionnel
    

L'Âme d'une Académie
 [09-01-2013]

REMETTRE À CÉSAR…
 [18-03-2010]

L'Académie présente...
 [24-02-2009]

CRÉATION OU COPIE
 [29-11-2006]

EST-CE NORMAL ?
 [11-03-2006]


Fils RSS    [VERSION PDF]      Par Caroline Bruens | le 2009-01-09

Les avantages d'un placement... pendant la crise !

LES AVANTAGES D'UN PLACEMENT... PENDANT LA CRISE !

 
Par Louis Bruens
 
Les crises financières ou économiques nationales ou internationales sont naturellement amplifiées au prorata des nouvelles diffusées journellement par les journaux, la radio et la télévision. Il s’agit là d’une manière efficace de faire peur aux consommateurs, de provoquer les mises à pied de milliers de personnes, augmentant encore les défaites commerciales. Dès le petit matin, de nouvelles difficultés économiques sont annoncées ajoutant quelques nouveaux degrés au stress du bon peuple. Les politiciens, les meneurs de jeu médiatiques, les éditorialistes, et d'autres sont-ils vraiment conscients du tort grandissant qu’ils provoquent dans tous les domaines de la vie des sociétés ? Naturellement, les nombreuses suppressions d’emplois et mises à pied « temporaires » augmentent les mises en chômage, les mises en chômage créent un manque d’argent, le manque d’argent agit négativement sur la consommation et la diminution des ventes en gros ou en détail relancent de nouvelles pertes d’emplois et le phénomène économique poursuit sa route. Que ce soit du commercial, du social, du jeune âge, du troisième âge, enfin de tous les âges, nous goûtons tous à cette potion qui déprime nos cerveaux. La confiance en nos dirigeants et en nos institutions économiques est inversement proportionnelle au carré de la récession grandissante. Il faut espérer que le nouveau président des États-Unis, Barack Obama, puisse appliquer ses plans de relance sans avoir trop de bâtons dans les roues; le monde entier en ressentira des effets bénéfiques à moyen terme.
 
Je vois déjà venir une réponse; il est nécessaire de tout dire et de le répéter me dira-t-on certainement, en ajoutant qu’il s’agit d’une question de « transparence ». Posons-nous la question : est-ce le politique qui crie bien haut que tout va mal, mais que tout ira mieux grâce aux mesures qu’il prendra dans un bref futur? Il y a aussi naturellement le sujet « Palestine » dont il nous faut entendre les horreurs, mais qui remplace temporairement la question de l’Afghanistan et de l’Irak dans les nouvelles. Et puis, la Bourse, je devrais dire les Bourses, les valeurs acquises qui à chaque instant, montent et descendent, remontent et redescendent, au grand plaisir de quelques petits futés bien nantis qui usent allègrement des ces « Up and Down ». Qui donc est intéressé à donner des ordres d’achats à son courtier dans ces conditions.
Il est pourtant une valeur qui ne descend jamais! Le saviez-vous. Dans le cas de ladite valeur, le passé est vraiment garant de l’avenir. Il s’agit naturellement d’un domaine… dont il n’est jamais question dans nos médias, du moins au Québec, il s’agit de l’art, de la peinture et de la sculpture, les meilleurs placements, crise ou pas crise. C’est une stricte vérité. Il vous suffit de VOIR l’histoire pour vous en convaincre. Généralement les œuvres d’art ne souffrent pas de ces moments de panique, mais, naturellement il se vend moins d’œuvres d’art aussi, car le plus grand nombre d'investisseurs connaît très mal le marché de l’art et ses avantages. J’ai d’ailleurs rédigé un texte à ce sujet où le lecteur peut vérifier mes dires au sujet des valeurs d’art, malgré les dernières crises et crisettes financières (1982 et 1992). Il vous suffit de cliquer dans les Éditos-blogues précédents.
 
 
                                                                           -- 30 --

 


3 Réaction(s) Écrivez vos réactions à ce texte »

Fernand Brunelle
2009-01-09 @ 14:36:32

Oui ,j,ai les texte je suis en parfait accod avec toi et il a longtemps que je dis un gros % de peur est créé par la presse,

Cette crise fut créé par de mauvais gestionaire des voleurs à cravate

Monique Montminy
2009-01-12 @ 09:12:12

Les premiers paragraphes de votre édito-blogue ne sont pas appropriés. Quant au dernier, OUI vous avez entièrement raison, l'art a une grande place dans cette crise économique. Plus que jamais l'investissement dans l'art est positif. Oui il s'en vend moins, mais oui ils ne perdent pas de valeur au contraire. De toute façon les connaisseurs d'art le savent et ils investissent. C'est bien pour les artistes.

Suzanne Claveau
2009-01-13 @ 07:28:19

Depuis l'histoire du 11 sept. je me suis jurée que plus jamais je ne me laisserais affecter par les nouvelles exagérées où on a tant bourré notre cerveau par 2 ou 3 images répétitives qui ont duré pas moins de 3 semaines. Depuis j'ai remarqué que peu importe la nouvelle, on nous passe et repasse la même image des dizines de fois dans la même heure et on repasse la nouvelle tant et aussi longtemps qu'on en trouve une autre pur la remplacer. Remarquez qu'à chaque automne on nous annonce une grippe avec un nom épeurant pour qu'on aille se faire donner des vaccins qu'on ne connait pas le contenu!!! Alors moi je n'écoute plus les nouvelles de toute façon elles sont tellement amplifiées et répétées qu'on fini par les savoir. Je dois vous dire que je n'ai jamais vendu autant de toiles que depuis qu'on est en crise!!! Je crois en moi, je travaille fort et plus je travaille ma confiance, plus ma vie va bien peu importe les nouvelles. Si vopus me le permettez M. Bruens, Je garde votre texte et je donnerai des copies à tous ceux que je connais et que je ne connais pas afin de les sensibiliser à la collection de toiles. Merci à vous à Caroline et toute votre équipe pour tout ce que vous faites pour nous les artistes. Suzanne

 

Ajouter un commentaire

Nous lirons tous vos commentaires et nous apprécions que vous nous les envoyiez. Vous devez comprendre que nous nous réservons le droit de les publier seulement s'il suscite un intérêt pour les autres visiteurs de l'Académie.

Nom:
Courriel:
Commentaires:

Les créations artistiques présentées sur les sites de l'AIBAQ sont protégées par le droit d'auteur. Toute reproduction sans le consentement de l'auteur est illégale et peut faire l'objet de poursuites judiciaires.
 
Les auteurs conservent l'entière responsabilité de leurs textes et ne présentent pas nécessairement les opinions de l'Académie (AIBAQ.)

© Copyright A.I.B.A.Q. 2005-2020 - Tous droits réservés