art quebec artistes peintre sculpteur
Galerie d'art
Galerie d'art
artiste peintre quebec



Professionnel
    

L'Âme d'une Académie
 [09-01-2013]

REMETTRE À CÉSAR…
 [18-03-2010]

L'Académie présente...
 [24-02-2009]

CRÉATION OU COPIE
 [29-11-2006]

EST-CE NORMAL ?
 [11-03-2006]


Fils RSS    [VERSION PDF]      Par | le 2011-11-04

MAUVAISES SOURCES OU MAUVAISE FOI = Titre trompeur au quotidien La Presse

Mauvaises sources ou  mauvaise foi = Titre trompeur au quotidien La Presse

Le quotidien La Presse titre : Premier gala des arts visuels au Québec

Voilà un titre du Journal La Presse du 3 novembre 2011 et de la Cyberpresse, sous la plume du rédacteur Éric Clément.

À la lecture de ce titre, stupéfait, j’ai téléphoné directement au rédacteur Éric Clément pour l’informer de sa méprise. Devant ses explications funambulesques, je lui ai dit que le titre mentionnant la tenue du « Premier Gala des arts visuels au Québec » était faux, que ses sources n’étaient pas fiables qu’il ne s’agissait pas d’un premier gala en arts visuels et qu’il fallait y apporter un erratum ou une correction sur le champ. Je lui ai très bien expliqué que de nombreux galas « en arts visuels » ont été présentés à Montréal, au Musée des beaux-arts de Montréal, ainsi qu’à Laval, par l’Académie Internationale des Beaux-Arts du Québec (AIBAQ), en 2006-2007-2009 et 2011 et après une conversation téléphonique avec Madame Mireille Forget, présidente du CAPSQ, qui nous a confirmé la tenue de la 28e édition de son Gala des Arts Visuels Son et Lumière le 13 novembre prochain. Nous avons donné à Monsieur Clément l’adresse url du site officiel www.artacademie.com et www.academiaxxi.com afin qu’il puisse constater de visu les vidéos-témoins et les albums-photos de nos soirées de galas qui suivaient l’exposition d’œuvres sélectionnées ( d’une durée d’un mois. )

Nous l’avons informé en précisant que le but de ces galas est véritablement la mise à l’honneur des créateurs proposés par le milieu des arts : soit des conservateurs, galeristes, collectionneurs, intervenants culturels, associations artistiques, centre d’art etc. Et que le choix des récipiendaires et des lauréats se fait en conformité avec la loi 32.01, le jury étant composé de leurs pairs, sauf pour le vote du public, bien entendu. La reconnaissance est accordée aux disciplines d’art en peinture et en sculpture, mais aussi aux autres disciplines d’art telles l’art médiatique, la céramique, les installations, la mosaïque, l’art du verre, les mandalas, etc.

Ce nouveau « Premier gala annoncé » est organisé par l’Association des galeries d’art contemporain (AGAC) c’est-à-dire une trentaine de galeries d’art sur les 720 galeries québécoises de notre répertoire. Je considère que l’initiative est excellente en soi et je me bats sur ce terrain depuis plus de cinquante ans pour faire reconnaître le travail des artistes en arts visuels.

Parlant « d’art contemporain » je tiens à préciser que le terme a été utilisé la première fois en 1945 par un journaliste parisien en parlant d’une œuvre de Picasso et que depuis on l’utilise au détriment des artistes qui ne font pas partie de « l’intelligencia contemporaine ou contemporaine de pointe ». De façon à conserver son intégrité, l’Académie ne vend pas de d’œuvres d’art, elle présente des salons de beaux-arts, d’art conceptuel, des installations, de la nouvelle figuration, de l’art abstrait et d’art figuratif. Il devient difficile de vouloir conserver le terme contemporain d’une façon péjorative, débattue à travers le monde entre les pours et les contres, car ce terme, sans signification réelle, devient réducteur pour l’ensemble de la communauté artistique. Je suppose que nous verrons bientôt apparaître les termes art-actuel-néo-contemporain-de-pointe-avancé lors du dépôt de dossiers… et que dira-t-on ensuite ???

Le lendemain de mon appel, sur réception de cet article par courriel via la Cyberpresse cette fois, je me suis empressé de rappeler Monsieur Clément; ce dernier m’a « candidement » avoué ne pas avoir eu le temps de voir le site de l’Académie et il a tenté de justifier la publication de cet article qui à mes yeux n’est qu’un bon de commande.

En conclusion, je réaffirme que le titre de l’article est trompeur et préjudiciable.

Louis Bruens,

Président de l’Académie

Dernière heure : Le même titre trompeur a été repris par le journal LeDevoir.com nous avons actuellement avisé la rédaction.










 








 







9 Réaction(s) Écrivez vos réactions à ce texte »

VéroniKaH
2011-11-05 @ 07:51:21

J'ai également été très surprise de lire l'article sur le PREMIER gala en Arts visuels.... J'ai contacté l'année dernière l'AGAC et ils sont totalement fermé .... Les galeries membres de cette association n'ont aucun désire de faire rentrer de nouveaux artistes et c'est bien dommage. Je vois une certaine clic qui se voient au dessus des autres !!!! Il y a beaucoup de compétitions entre les artistes, encore plus entre les galeries et maintenant c'est même les associations !!!! Et on se demande pourquoi l'art au Québec ne fonctionne pas... Il faut peut-être arrêter de se tirer dessus et de s'entraider à la place et je ne jette la pierre à l'Académie ...bien au contraire. Moi je vais frapper à la porte des autres pays pour réussir ma carrière d'artiste , c'est pas mal plus dispendieux mais c'est ABSOLUEMENT nécessaire pour mes ambitions !!!!

Guy Pierre
2011-11-05 @ 16:48:14

Il faudrait au moins que ces deux médias corrigent leur erreur et en plus qu'ils offrent une visibilité identique à l'Académie pour le prochain gala

Céline G.Lapointe
2011-11-06 @ 07:35:56

Il est toujours étonnant de voir comment certains journalistes se contentent de répandre des nouvelles sans faire de recherche ou sans s'Informer et ce, non pas seulement en ce qui a trait aux arts visuels, un domaine qui est très mal représenté par les médias en général. Ignorance ou mauvaise foi dans le cas de Monsieur Clément, il faut se le demander. Merci de votre diligence à rétablir les faits. Céline G. Lapointe.

Caroline Bruens
2011-11-07 @ 08:23:55

Nous avons communiqué et laissé des messages au Journal Le Devoir et à M. Mario Girard de La Presse. M. Lanthier de l'AGAC doit nous retourner un appel à ce sujet. J'ai reçu plusieurs messages d'artistes et certains ont communiqué directement avec La Presse... à suivre

Caroline Bruens
2011-11-07 @ 09:58:18

M. Éric Clément nous ayant référé à M. Mario Girard. Nous avons reçu, ce matin, le message suivant: Nous vous remercions d’avoir pris le temps de nous écrire et avons transmis votre courriel à Mario Girard.

Caroline Bruens
2011-11-07 @ 13:13:01

Suite à votre lettre sur la polémique du premier gala concernant les arts visuels, L’organisme les arts et la ville annonce elle aussi le premier gala d’art visuel. J’imagine que vous êtes déjà informé… au plaisir de suivre la démarche. Message d'une artiste

Caroline Bruens
2011-11-08 @ 17:13:02

Bonjour à toutes et à tous,

Notre action a porté ses fruits, le quotidien La Presse a corrigé son titre.

Le Premier gala en arts visuels remplacé par : Un gala qui récompense les arts visuels

et Le Premier gala en arts visuels remplacé par ...Un premier gala de l'AGAC

Une fleur au chapeau de l'Académie. Ils n'ont toutefois pas fait cela comme erratum et le président de l'AGAC, monsieur Lanthier, n'a pas retourné l'appel de Louis Bruens... ce qu'il devait faire mardi. Une histoire à suivre, nous ne sommes pas très étonnés de ce comportement. Mais nous félicitons le quotidien La Presse pour avoir apporté les correctifs ad hoc.

Caroline et Louis Bruens

Charles Carson
2011-11-08 @ 17:58:52

Premier Gala des arts visuels au Québec ????

C'est incroyable, de penser que « l'Association des galeries d'art contemporain » AGAC sont les premiers à faire un Gala en art visuel, c'est à croire qu'ils vivent sur une autre planète.

Avec une affirmation pareille ces gens, prouvent qu’ils n'ont vraiment aucune vision de ce qui se passe sur le marché de l'art visuel au Québec depuis les 30 dernières années. C'est une offense à tous les intervenants des Galas en arts visuel présenté depuis plus de 30 ans, et je trouve très prétentieux de « l'Association des galeries d'art contemporain » d'ignorer tous les intervenant du marché des arts visuels au Québec. Et le fait de s’approprier la dénomination « Gala des arts visuels » dans sa publicité alors qu’il s’agit d’un énoncé vraiment public prouve leur mauvaise foi ou éventuellement leur incompétence dans le marché de l’art.

Pour mettre les pendules à l’heure…

1964 Gala en art visuel présenté à Val d'or, un des premiers Gala en arts visuels, au bénéfice des bénévoles de l’hôpital de Val d’Or, organisé par Louis Bruens, à l’époque marchand de tableaux.

1984 Gala en art visuel CAPSQ (fondé 1984) (Cercle des artistes peintres et sculpteurs du Québec) qui en est à sa 28e édition.

1993 Gala de la CIDIAQ (Centre international d’information et diffusion des arts du Québec) dont j'ai été lauréat de la médaille d'or en 1993, organisé par Louis & Caroline Bruens.

2002- Gala du Salon international des beaux-arts de Montréal • ou j'ai été « Lauréat de La Grande Médaille d’or de Rayonnement universel », en reconnaissance de leur talent exceptionnel et pour marquer le couronnement de leur œuvre.

2005 Gala en arts visuel "Academia XXI", (fondée en 2005) , d'où j'ai reçu de nombreux prix et mention, entre autres le titre d'ambassadeur, remis par Anne Richer, journaliste à la Presse depuis 1968. Gala tenu au Musée des beaux-arts de Montréal, présenté par l'Académie Internationale des Beaux-Arts du Québec". Fondateurs, Louis & Caroline Bruens.

Il est complètement faux de dire que : Le premier Gala des arts visuels sera animé par le comédien, et amateur d'art, Emmanuel Bilodeau.

Si tel est le cas M. Emmanuel Bilodeau et « l'Association des galeries d'art contemporain » devrait faire des excuses publiques à tous les intervenants qui diffusent des Galas en arts visuels au Québec depuis de nombreuses années. De plus, La Presse et divers médias devraient apporter des correctifs immédiats à ce sujet, et rendre à César ce qui appartient à César.

Caroline Bruens
2011-11-08 @ 18:33:43

Félicitations à Eric Clement du quotidien La Presse pour son honnêté intellectuelle.

 

Ajouter un commentaire

Nous lirons tous vos commentaires et nous apprécions que vous nous les envoyiez. Vous devez comprendre que nous nous réservons le droit de les publier seulement s'il suscite un intérêt pour les autres visiteurs de l'Académie.

Nom:
Courriel:
Commentaires:

Les créations artistiques présentées sur les sites de l'AIBAQ sont protégées par le droit d'auteur. Toute reproduction sans le consentement de l'auteur est illégale et peut faire l'objet de poursuites judiciaires.
 
Les auteurs conservent l'entière responsabilité de leurs textes et ne présentent pas nécessairement les opinions de l'Académie (AIBAQ.)

© Copyright A.I.B.A.Q. 2005-2020 - Tous droits réservés