art quebec artistes peintre sculpteur
Galerie d'art
Galerie d'art
artiste peintre quebec



Professionnel
    

Reg'Art en couleurs
 [18-08-2017]

Symposium de Sainte-Rose
 [23-06-2017]

Trés'Art tour
 [23-06-2017]

Symposium de Louiseville
 [22-06-2017]

Fugue en Art
 [26-05-2017]

Expo Galerie AAPARS
 [17-02-2017]

Comic Con de Québec
 [20-09-2016]

Reg'Art en couleurs
 [24-08-2016]

Symposium de Ste-Rose
 [23-06-2016]

Fugue en art 2016
 [25-05-2016]

Voeux de l'AIBAQ 2015
 [19-12-2015]

GUINDON PARMI LES GRANDS
 [21-09-2015]

Symposium de Waterloo
 [13-07-2015]

«Estiv'Arts» de Magog
 [13-07-2015]

Symposium de Ste-Rose
 [26-06-2015]

Symposium éveil en art
 [18-09-2014]

Symposium de Ste-Rose
 [25-06-2014]

Un petit mot de Caroline
 [28-05-2014]

5e édition Sculp'Art
 [29-04-2014]

Toronto Art expo
 [14-03-2014]

Trio au Boréart
 [17-10-2013]

Symposium d'aquarelle
 [26-09-2013]

Libr'Art 2013
 [12-08-2013]

Place aux artistes, Alma
 [09-07-2013]

Meet Our Colors
 [09-07-2013]

Symposium de Ste-Rose
 [13-06-2013]

Symposium de Baie-Comeau
 [23-05-2013]

Fugue en art
 [23-05-2013]

Toronto Art Expo
 [22-03-2013]

Internation'Art 2013
 [20-02-2013]

L'aquarelle à l'honneur
 [15-10-2012]

Le salon 2012 de la SCA
 [15-10-2012]

Les pastellistes 2012
 [14-10-2012]

«La pomme éternelle»
 [04-10-2012]

Ottawa Art Expo
 [24-09-2012]

Expo-concert de Mirabel
 [24-09-2012]

Gatineau en couleur
 [24-09-2012]

Automn'Art de La Tuque
 [21-08-2012]

Symposium de Ste-Rose
 [13-06-2012]

Fugue en art majeur
 [01-05-2012]

Ottawa ART Expo 2011
 [18-10-2011]

Art Hamptons
 [28-06-2011]

Village en art
 [16-06-2011]

Festibels de Beloeil
 [16-06-2011]

Un succès retentissant!
 [01-06-2011]

L'Éveil en art
 [07-09-2010]

L'art engagé
 [07-09-2010]

Impressions Urbaines
 [07-09-2010]

Villages en couleur
 [07-09-2010]

Rallye Cultur'Art
 [07-09-2010]

Symposium Bromont en art
 [12-08-2010]

Scènes Urbaines
 [12-08-2010]

8380 $ pour Haïti
 [17-02-2010]

Bravo à Linda Dubois
 [16-01-2010]

France Clermont
 [20-08-2009]

Serge Nadeau à Lambton
 [19-08-2009]

Collection vidéos d'art
 [06-03-2007]

Francofête 2007
 [27-02-2007]

Umberto Bruni
 [10-11-2006]


Fils RSS    [VERSION PDF] | le 2009-06-25 @ 12:40:28

Publié par:
Caroline Bruens

Sophie Moisan et Fred Pellerin au «Vernissement» à St-Élie-de-Caxton

Une journée hors du commun... inoubliable!
Le «vernissement» des tableaux de Sophie Moisan.

Deux poètes ont uni leur vision d’un monde qui jadis passait pour ordinaire et difficile. D’un monde qu’on voulait transformer. Depuis les grottes de Lascaux, les mutants que nous sommes donnent vie à leurs parents, à leurs amis et à leurs animaux familiers. En faire des contes et des légendes remonte à la nuit des temps, mais jongler avec le temps de tant de façons et avec autant de talent mérite un vrai rassemblement, rassemblement auquel l'Académie a participé, un rassemblement qu'on ne voyait qu’aux comparages… disait ma grand-mère.

Fred Pellerin présente Sophie Moisan«Je vous parle d'un temps que les moins de vingt ans pourront enfin connaître eux aussi.» Les jeunes et les moins jeunes prendront un réel plaisir à découvrir, tous ensemble, les 15 tableaux créés par Sophie Moisan. 12 personnages légendaires de Fred Pellerin :  Babine, la belle Lurette, la Stroop, le tableau qui a déclenché cette formidable collaboration Moisan-Pellerin.

«La légende voulait que si on la regardait dans les yeux, on pouvait y lire l’heure prévue du grand voyage. Ce pourquoi personne encore n’avait jamais osé lui soutenir l’œil. Parce qu’on avait peur de se reconnaître l’extrémité. Sans doute pour la même raison que les rares photos qui existent d’elle ne la montrent que des pieds aux épaules. Même les tireux de portrait la coupaient au menton, de peur de se voir la lentille écornée.

(Fred Pellerin - Extrait de L’arracheuse de temps, Sarrazine Éditions, 2009)

Toussaint Brodeur, Gélinas, Méo,  l'arracheuse de temps, la confesse,   la pisseuse, les dames...et plusieurs autres. Des personnages tirés des histoires des «vieux du village», contés par Fred PBabineellerin et visités, en peinture, par Sophie Moisan.»

«Sophie n'a pas regardé le film «Babine», réalisé par Luc Picard dès sa sortie, ce n'était pas par manque d'envie, elle a pourtant pris son mal en patience, elle voulait mettre la touche finale à son dernier tableau avant de regarder le film. Sophie Moisan a relevé un grand défi en peinture et son interprétation des personnages et des contes et légendes de Fred Pellerin vaut le déplacement. Le «vernissement» a eu lieu et les tableaux habitent le presbytère de Saint-Élie, juste à côté du cimetière, pour la saison estivale, jusqu'en octobre.

 

Un vernissement haut en couleur

Monsieur le maire André Garant, de St-Élie-de-CaxtonC'est avec entrain et humour que Monsieur le maire, André Garant, a invité «La tribu Moisan» à emménager à Saint-Élie-de-Caxton, pays des lutins et des "paparmanes", niché dans un petit village entouré de lacs et de rivières. M. Garant est un homme dynamique qui a réellement à coeur la réussite du projet Caxton, à l'écouter parler avec autant de détermination, d'humour et de conviction, on ne peut en douter un seul instant. Il invite tout le monde à séjourner dans son village si particulier.

«J'pensais jamais qu'on aurait quelqu'un comme d'même à Saint-Élie un jour...sur le perron du presbytère quelqu'un de l'Académie Internationale des Beaux-Arts du Québec. Faut dire que tout ça... ça part au début du jasage ça caille à chauffage au garage chez Léo ou d'un stallage au bureau dMonsieur Louis Bruens présente Sophie Moisane poste, c'est comme ça qu'avec les placotages,  y' a des légendes qui se construisent dans l'village, puis qu'aujourd'hui y'a l'Académie... Je vous présente Louis Bruens. Y' arrive presque pour nous de Belgique.» (rires)

Puis Louis Bruens a pris la parole avec son sérieux notoire : 

«Bonjour mesdames, bonjour mesdemoiselles, bonjour messieurs... et bonjour les autres !

On peut dire que l'Académie n'était pas en reste avec l'humour de son président. C'est sur un ton plus sérieux, pour quelques minutes, qu'il a reconnu le talent de Sophie Moisan, soulignant que l'artiste a remporté le Prix Découverte cette année, au Musée des beaux-arts de Montréal, au gala ACADEMIA XXI.

Sophie s'est mérité le Prix Découverte de l'Année ACADEMIA XXI, au Musée des beaux-arts de Montréal«L'art de conter en couleurs ce que l'autre poète a décrit... Oui, ce sont bien deux poètes qui sont avec nous ici, et le fait qu'ils se soient rencontrés et qu'ils soient réunis pour travailler ensemble pour faire ce que l'on voit ici aujourd'hui, je trouve cela inimaginable. Les contes sont merveilleusement interprétés et les tableaux sont interprétés eux aussi à sa façon. Vous avez une chance inouïe ici, d'avoir un ambassadeur comme vous en avez un et nous avons sûrement une future ambassadrice. Je connais maintenant beaucoup mieux Monsieur le maire. Et je dois lui dire, que, à l'Assemblée nationale, ils discutaient sérieusement à déménager l'Assemblée nationale à St-Élie-de-Caxton... pour en faire la Capitale nationale, mais il paraitrait qu'il y a deux à trois petits politiciens qui s'y opposeraient, mais... rien du tout. Ils doivent y réfléchir pendant trois mois.» (Louis Bruens)

Et Fred Pellerin d'ajouter : «Capitale nationale... mais il a hésité, il voulait nous donner métropole, mais y'a des boulevards qu'on a pas à offrir, alors si on est juste la Capitale nationale on va se satisfaire de ça, mais il nous manque un métro. Mais on parle de la bouche de métro à St-Élie, parce que dans la shop à Perreault y'a un grand sous-sol de quarante pieds... On a donc quarante pieds de faites.»

«C'est comme cela qu'elle a pris ses couleurs. Au départ j'ai vu une toile de la chasse-galerie de Sophie, j'ai voulu l'acheter, mais quelqu'un était passé avant moé. On s'est rencontré lors de plusieurs spectacles et à travers les contes et à chaque fois j'ai vu les étapes, j'ai vu construire les tableaux, j'ai vu les croquis, les premières couleurs, ça été magnifique pour moi. Je ne suis pas un grand érudit des arts visuels, mais ça m'intéresse beaucoup de tremper là-dedans, il y a comme une magie dans cet univers-là.  Elle est installée, peut-être pas physiquement à St-Élie, mais elle l'est par intérim par l'entremise de ses couleurs. Sophie Moisan qui nous fait le plaisir de s'installer dans ses coups de pinceaux à St-Élie de Caxton jusqu'en octobre.»

Sophie MoisanSophie nous a tenu, elle aussi, son petit discours.

«J'avais préparé un beau discours... j'ai oublié ma feuille. Je voudrais remercier Fred, cette rencontre via Internet m'a amené à la réalisation de 15 tableaux.  La rencontre avec Fred a été extraordinaire, le résultat est là, une quinzaine de tableaux, dont douze personnages de ses légendes, parce qu'au fur et à mesure que les tableaux avançaient, il était disponible pour répondre à mes questionnements à propos des personnages des légendes. Merci aux caxtoninens. J'aimerais remercier les gens de l'Académie, Caroline et Louis Bruens, Sophie Moisan, Caroline Bruens, Fred PellerinLouis Bruens qui sont ici, qui se sont déplacés spécialement et qui continuent leur travail pour les artistes en arts visuels. Merci à ma famille, mes amis et mon conjoint particulièrement, lui qui s'occupait des bébés que j'entendais pleurer tantôt. Il m'a vraiment encouragé en me disant: 

Sophie Moisan et son conjoint Steeve«Écoute Sophie, pousse un peu, prends tes pinceaux... ça va aller loin.»

«Il avait raison, c'est rendu là aujourd'hui. La vie m'a été bénéfique pour m'amuser, ça été un beau cadeau.»

«Là, Caxtoniens, Caxtoniennes, grand St-Élie, ce que tu vois sur les peintures c'est pas tout' vrai. Comme belle Lurette, brailler de même ça s'peut pas, c'est trop, on fait pas ça. On veut pas être La belle Luretteobligés de vider la Yamachiche pour vous réhydrater. Donc le premier conseil qui faut suivre, on teste pas ça, hein Fred? On teste pas ça! On teste pas ces affaires, là on y croit. Et moi j'crois qu'ici au Québec, dans chacun des villages, y'a une petite étoile, il faut tous la trouver et la frotter pour laisser sortir le génie, il faut qu'on pousse un peu pour qu'elle brille autour du monde. C'est ce que Fred a fait. Cherchez aussi dans chacun des coins d'où vous venez, y'a une histoire et ça va émerger! C'est comme ça que les régions vont en sortir gagnantes. Aujourd'hui, merci d'être ici. Fred tu m'as donné ton noir et blanc, j'espère que tu vas apprécier ce que j'ai créé en couleurs, tu vois, moi j'y crois. Bienvenue à tous.»

Puis Fred Pellerin a repris la parole pour conclure à sa façon:

«Pour ceux qui auront le temps de se laisser aller là-dedans, c'est une série des personnages principaux de St-Élie de Caxton qui sont enterrés juste ici en arrière et qui se  retrouvent aujourd'hui à l'envers du sens et de la logique habituelle sur des tableaux. C'est un pas de plus dans la légende du Picasso, ces personnages là qui ont tous existé réellement.

Toussaint BrodeurLe tableau de Toussaint Brodeur a déjà été acheté par Michel Brodeur, si ça va de même, le Caxton va continuer à se nourrir de ses élans créatifs là. Souvent on associe ma face au projet Caxton, mais le projet Caxton, c'est plus que moi, c'est tout le monde du village qui les construit ses légendes-là, ce qui participe à une vie communautaire incroyable à un rajout total du milieu de vie, parce qu'on s'est dit que ça ne se peut pas que les villages meurent, plutot que de chialer qui s'passe rien, c'était une belle défaite de tout organiser. C'est justement ce qu'on veut faire à St-Élie-de-Caxton, on vous remercie d'être là et n'hésitez pas à vous tremper les yeux jusqu'au mois d'octobre, si vous voulez en ramener un bout chez vous, vous avez notre prix au détail. On vous remercie d'être là.»

Madame Sirois, Sophie Moisan, Caroline Bruens, Dr Sirois, Louis BruensLe Dr Sirois et son épouse étaient présents et heureux d'assister à l'événement. Le Dr Sirois fait partie des grands événements de Sophie, il l'a mise au monde...Il la connaît donc un peu...  Il a été ravi de faire notre connaissance. Il possède plusieurs livres d'ailleurs plusieurs livres de Louis, une rencontre des plus chaleureuse. Les photos d'usage et tout le monde était bien heureux. 

Lors de notre visite à St-Élie, nous avons eu la chance de tourner une enLouis Bruens, Sophie Moisan, Caroline Bruens, Fred Pellerin et Diane Foresttrevue avec Sophie Moisan et Fred Pellerin, entrevue animée par Louis Bruens.

Vous pourrez voir d'ici peu, sur le site de l'Académie, cette entrevue vidéo. Nous vous invitons visiter l'exposition dès maintenant. Il faut passer du temps à St-Élie-de-Caxton pour en profiter pleinement.

Nous remercions Diane Forest , maître-académicienne, de son iniative de s'être déplacée pour nous apporter son aide.

M. Paquette vireur de manivelleLe «vireux de manivelle», Claude Paquette, a aussi été salué par Fred Pellerin en même temps que les visiteurs de Portneuf , de Donacona, de St-Basile et d'ailleurs.

En conclusion, les preuves sont faites, à votre prochaine journée de congé, laissez-vous guider vers St-Élie-de-Caxton, vous pourrez, vous aussi témoigner par la suite de l'importance du rôle de tous les artistes au sein des régions. Ils sont notre fierté, ils représentent notre histoire et sont porteurs de notre avenir.

 

Caroline Bruens

info@artacademie.com

819-326-9264


Les créations artistiques présentées sur les sites de l'AIBAQ sont protégées par le droit d'auteur. Toute reproduction sans le consentement de l'auteur est illégale et peut faire l'objet de poursuites judiciaires.
 
Les auteurs conservent l'entière responsabilité de leurs textes et ne présentent pas nécessairement les opinions de l'Académie (AIBAQ.)

© Copyright A.I.B.A.Q. 2005-2017 - Tous droits réservés