art quebec artistes peintre sculpteur
Galerie d'art
Galerie d'art
artiste peintre quebec



Professionnel
    

L'Âme d'une Académie
 [09-01-2013]

REMETTRE À CÉSAR…
 [18-03-2010]

L'Académie présente...
 [24-02-2009]

CRÉATION OU COPIE
 [29-11-2006]

EST-CE NORMAL ?
 [11-03-2006]


Fils RSS    [VERSION PDF]      Par | le 2012-10-09

Expert en marché de l'art, c'est quoi ?

Voici la réponse à une question qui nous est souvent posée : «En quoi consiste la profession d'expert en marché de l’art?»
Les regroupements d’artistes ont des buts quelques fois similaires et parfois différents. Les uns se sont constitués pour organiser des expositions collectives, d’autres, pour défendre une école ou un genre d’art particulier, certains rassemblent un nombre d’artistes afin de s’opposer aux abus de certains revendeurs ou galeristes, mais dans l’ensemble de ces rassemblements, le but principal est évidemment d’augmenter la vente des œuvres de leurs membres par divers moyens publicitaires. Naturellement, quelques-unes de ces organisations possèdent un site web, mais, d’après les statistiques, leur site ne répond généralement pas aux critères de ce qu’on nomme un bon site web, celui qui répond à l’intérêt des internautes et des collectionneurs. En d’autres mots, la plupart de ces sites ne sont pas vendeurs et ne répondent pas aux besoins très spécifiques des artistes en arts visuels. Un site web ne doit pas uniquement porter de belles images et de belles couleurs, mais il doit aussi répondre aux multiples questions que se posent les acheteurs et les investisseurs en œuvres d’art. Qui plus est, un site web doit être vu par des centaines de milliers de personnes pour être d’un rapport valable. Indépendamment d’un apport financier, le rôle d’un site web spécialisé en art et géré par des experts, apporte une valeur ajoutée, au sujet de la réputation reconnue par les pairs et du climat de confiance conféré par les années d’expérience de ses gestionnaires.


Un site web en art de qualité doit donc être planifié, au détail par des experts en marché d’art, qui maîtrisent toutes les facettes de ce marché des plus complexes. Les qualités et les connaissances d’un expert sont nombreuses : avoir rencontré de nombreux acheteurs tout au long de sa carrière, avoir étudié l’histoire du marché de la peinture, l’évolution de son marché à travers les siècles; avoir appris à analyser et à évaluer les qualités d’une œuvre d’art. Il ne peut échapper à la connaissance de la macrophotographie et de la microphotographie. Chaque artiste peintre possède sa propre écriture picturale et l’expert se doit souvent, lors d’une analyse, travailler par comparaison de ces écritures pour découvrir s’il s’agit d’une copie ou d’un original.


Au gré des années et à force de rencontrer une pléiade d’artistes, et d’avoir chaque jour sous ses yeux des centaines d’œuvres d’art, il développe une connaissance de la psychologie de ces derniers, mais aussi celle des acheteurs. La direction d’une galerie d’art doit absolument faire partie de sa formation. Connaître la différence entre les écoles, les styles et les genres lui est d’une absolue nécessité. Sans nécessairement être un parfait tribun, il se doit d’être apte à donner des conférences publiques et donc de parfaire la connaissance de sa langue, son élocution et sa diction. Savoir écrire,  devrait lui permettre de publier des articles ou des livres d’art afin de partager son expérience, d’apporter son aide autant aux artistes qu’aux amateurs d’art et enfin, de nos jours, de communiquer par les médias numériques, donc, la maîtrise de l’informatique lui est indispensable. De nombreux galeristes, aujourd’hui encore, ne connaissent pas les différents genres de certificats d’authenticité, ce que l’expert doit absolument connaître.  La maîtrise de ce qui précède prend de très longues années d’apprentissage et de pratique. Il doit aussi connaître la plupart des types d’investissements financiers pour mieux comparer les rendements avec les investissements en art.


C’est tout cela que les experts-fondateurs de l’Académie Internationale des Beaux-Arts du Québec vous proposent. À la demande d’artistes et de collectionneurs, l’Académie a été fondée par Louis et Caroline Bruens, respectivement 53 et 30 ans d’expérience dans tous ces domaines.


Il vous suffit de visiter le site de l’Académie afin de découvrir pourquoi le site de l’AIBAQ :  www.artacademie.com reçoit plus de 3 000 000 millions de requêtes par mois. Qui plus est, une moyenne de 300 tableaux est vendue chaque année directement sur le site web. De nombreux amateurs d’art nous écrivent par exemple : «Je suis intéressé à acheter le tableau de XYZ». Nos membres reçoivent ces messages ce qui leur permet de traiter eux-mêmes avec le client potentiel. Il est à noter que l’Académie ne retient aucune commission sur les œuvres vendues par l’entremise du site officiel. Nous avons appris, à plusieurs reprises, que de nombreux tableaux ont été vendus à des clients qui visitaient notre site et qui, ayant été mis en confiance, ont choisi de s’adresser directement à l’artiste, à l’agent ou à la galerie qui représente l’artiste. Il faut rappeler que nos membres ont le droit de placer toute leur production dans leur galerie virtuelle et les cimaises de la galerie d’art de l’Académie sont constamment renouvelées.


L’AIBAQ présente 3 catégories d’artistes peintres et sculpteurs : Artistes en devenir, artistes de la relève et les artistes professionnels. On peut comparer le gala ACADEMIA XXI aux autres grands galas des humoristes, des musiciens, du théâtre ou du cinéma, mais ici, il s’agit d’un gala en arts visuels au cours duquel de nombreux membres sont mis à l’honneur par des reconnaissances diverses, des titres et des trophées. Des artistes professionnels se verront nommés académiciens, des académiciens se verront nommés académiciens-conseil, suivront le titre de maître et le titre de grand maître. Les premiers galas de l’Académie ont été présentés au Musée des beaux-arts de Montréal, mais, devant la demande grandissante, des salles de plus en plus grandes sont nécessaires. À chaque gala nous avons toujours augmenté le nombre de places. Par exemple le prochain gala aura lieu le 11 mai 2013 dans un endroit grandiose : La Maison des Arts Desjardins Drummondville. Ce somptueux gala sera précédé de l’exposition ACADEMIA XXI -  2013 d’une durée de trois semaines à la Galerie d’Art Desjardins, attenante à la grande salle du théâtre.


Nous vous invitons à prendre le temps de visiter le site dans son ensemble et de participer au vote du public.  Avis aux artistes. Pour devenir membre de l’Académie, et pour participer à titre d’artiste aux divers concours, il vous faut cliquer sur «INSCRIPTION», puis sur «JE SUIS UN ARTISTE», puis de lire la «LETTRE AUX ARTISTES» avant de compléter le formulaire qui suit la lettre.


Caroline et Louis Bruens

Experts-conseil en marché de l'art

et fondateurs de l'AIBAQ
 






1 Réaction(s) Écrivez vos réactions à ce texte »

Marthe Thiboutot
2012-10-10 @ 08:27:03

Je ne crois pas que L'aquarelle soit le gros vendeur des amateurs d'art. Nous avons de la difficulté à entrer par la "porte arrière" en galerie. L'aquarelle est sensible, belle et lumineuse, mais n'est pas le premier choix. On privilégie d'avantage l'huile et l'acrylique car on reste dans le connu, dans le déjà vu. L'aquarelle serait-elle insécure pour les acheteurs?

 

Ajouter un commentaire

Nous lirons tous vos commentaires et nous apprécions que vous nous les envoyiez. Vous devez comprendre que nous nous réservons le droit de les publier seulement s'il suscite un intérêt pour les autres visiteurs de l'Académie.

Nom:
Courriel:
Commentaires:

Les créations artistiques présentées sur les sites de l'AIBAQ sont protégées par le droit d'auteur. Toute reproduction sans le consentement de l'auteur est illégale et peut faire l'objet de poursuites judiciaires.
 
Les auteurs conservent l'entière responsabilité de leurs textes et ne présentent pas nécessairement les opinions de l'Académie (AIBAQ.)

© Copyright A.I.B.A.Q. 2005-2019 - Tous droits réservés