art quebec artistes peintre sculpteur
Galerie d'art
Galerie d'art
artiste peintre quebec



Professionnel
    

... AUTOMNE 2005
 [24-09-2005]

PEINTRES EN HERBE
 [02-09-2005]


Fils RSS    [VERSION PDF]      Par Caroline Bruens | le 2006-06-03

CONFÉRENCE DE LOUIS BRUENS À NICOLET - CDCN

Louis Bruens et l'équipe de l'Académie tiennent à remercier les organisateurs de la Corporation de développement culturel de Nicolet, pour l'excellente de l'accueil réservé à Monsieur Louis Bruens lors de la conférence tenue à Nicolet le 30 mai 2006. M. Louis Caron, président, a ouvert la conférence en expliquant, dans le détail, le parcours de Louis Bruens, mettant particulièrement l'accent sur ses accomplissements et ses réalisations au service des arts visuels depuis bientôt 50 ans. C'est par une projection d'un long métrage sur la peinture, réalisé par Louis Bruens, document présentant les artistes sur le motif et en atelier, que la rencontre a commencé. La salle était pleine et les spectateurs ont témoigné, par leurs éclats de rire et leurs applaudissements, que le film leur plaisait beaucoup. Puis, Louis Bruens a partagé la passion qui l'anime toujours sur les peintres, les galeries et le marché de l'art en 2006. Cette conférence visait autant les artistes peintres que les amateurs d'art et c'est terminé par une période de questions. Ensuite, Caroline Bruens a présenté l'AIBAQ, l'Académie internationale des Beaux-Arts du Québec, et s'est prêtée, elle aussi,  à une période de questions au sujet de l'Académie cette fois. Les sujets suivants ont été traités au cours de la soirée, truffés d'anecdotes et enrichis par le conférencier avec son humour vérité.
  1. Évolution du marché de l'art de 1960 à 2006... depuis 50 ans
  2. Vernissages et conférences, causeries et ateliers d'art
  3. Vente des tableaux et des sculptures, au cours des années 60' à 70' à nos jours
  4. L'amateur d'art, le collectionneur et l'investisseur ? Les attentes et exigences des acheteurs d'art
  5. Tables de critères d'analyse et d'évaluation de la qualité des oeuvres d'art. Figuratif et abstrait
  6. Différences entre une oeuvre originale et une oeuvre authentique
  7. Certificats d'originalité et d'authenticité valables
  8. Les artistes en arts visuels et les médias - télévision, radio, journaux, magazines, livres et Internet
  9. La promotion des artistes à l'échelle nationale et internationale
  10. Marketing en arts visuels
  11. Différences entre les associations d'artistes
  12. Sensibilisation et formation du public aux arts visuels
  13. Investir dans les oeuvres d'art #4, le Best Sellers, la référence en investissement
  14. Raison d'être de la fondation de l'AIBAQ « Académie internationale des Beaux-Arts du Québec», par Caroline Bruens
     Académie Internationale des Beaux Arts du Québec.  

Caroline et Louis Bruens tiennent à remercier, Monsieur Louis Caron, président. Nous ne pourrions passer sous silence l'accueil chaleureux, amical et très professionnel qui nous a été réservé par
Mesdames Mylène Gervais, directrice générale et  Josée Proulx, adjointe à la direction de la Corporation de développement culturel de Nicolet. Nous remercions aussi, tous les participants à cette conférence d'avoir bien voulu se prêter à un petit sondage et surtout de s'être déplacés pour en apprendre davantage sur l'art et son marché. Un grand merci à tous d'être venu nous rendre visite lors de cette conférence !
L' excellente publicité réalisée dans la brochure de la Corporation de développement culturel de Nicolet, dans le journat «Courrier Sud» et dans le «Nouvelliste» et par les envois publicitaires de l'Académie ont permis de faire salle comble. Le matériel video de l'événement a été réalisé par Richard Duquette de l.AIBAQ que nous tenons à remercier tout particulièrement. Un sondage d'opinion sur les goûts des collectionneurs a été remis à chaque participant en ce qui concerne : Leur collection de tableaux, les galeristes, leurs peintres et sculpteurs préférés. Des commentaires sur : les associations d'artistes, les sujets des tableaux, les genres : figuratifs, semi-figuratifs, non-figuratifs et naïf. Oeuvres traditionnelles, contemporaine ou postmoderne.





Les créations artistiques présentées sur les sites de l'AIBAQ sont protégées par le droit d'auteur. Toute reproduction sans le consentement de l'auteur est illégale et peut faire l'objet de poursuites judiciaires.
 
Les auteurs conservent l'entière responsabilité de leurs textes et ne présentent pas nécessairement les opinions de l'Académie (AIBAQ.)

© Copyright A.I.B.A.Q. 2005-2019 - Tous droits réservés